Interview Exclusive: Norbert Lapalud pour son équipe Aux passionnés du vélo

Bonjour Norbert, tu es dans le cyclisme depuis plus de 30 ans avec plusieurs casquettes. D'abord en tant que compétiteur mais aussi dans une pratique plus loisirs, dans l'associatif en tant que président du club HUCHAV dans les années 2000, tu as aussi créé ta marque de vélos et géré la création de la gamme. Maintenant, depuis 2014, tu conseilles et accompagnes les passionnés de cyclisme de route qui ont des besoins spécifiques avec ta boutique “Aux Passionnés du Vélo” tout en gérant l’atelier d’une grande marque d’article de sport.

  • Quelles transformations as-tu remarquées sur le marché du vélo ces dernières années ?

« Depuis maintenant une dizaine d’années , j’ai pu constater l’arrivée d’une demande de vélo de mobilité et l’arrivée des vélos électriques. Même si les premières années, les VAE étaient peu fiables, avaient une autonomie limitée et de production assez “exotique”, aujourd’hui on peut dire qu’ils arrivent à un bon niveau de maturité.

L’offre est devenue pléthorique que ce soit en vélo urbain, en VTT, en VTC  et maintenant avec des vélos de route dignes de ce nom. Sans oublier une réelle fiabilité pour les produits de grandes marques et une autonomie qui n’en finit plus d’augmenter avec l’arrivée de batteries de très haute performance.

La conséquence de tout ça, c’est qu’aujourd’hui la vente de VAE explose et représente un pourcentage très très important dans le chiffre d’affaire des magasins de cycles (jusqu’à plus de 50% pour certains).

Mais aussi l’arrivée de nouveaux types de magasins de cycles organisés exclusivement autour du commerce des VAE.

  •  Comment vois-tu l'arrivée des e-roads sur le marché ?

C’est tout simplement une révolution. Tant en terme de pratique, qu’en tant que remise en cause de la vision même de notre métier de vélociste et de la façon de l’aborder car tout évolue à très grande vitesse dans le monde du VAE.  Celui qui ne prendra par le tournant à temps sera condamné à terme, je pense.

Je situe le phénomène au même niveau que l’arrivée du commerce internet il y a une quinzaine d’années.

  • Les e-roads sont-ils des vélos de tricheurs ?

C’est encore et toujours la grande question….

A chacun  sa vision sur le sujet, mais personnellement, j’ai suffisamment roulé pour savoir qu’on ne peut jamais tricher bien longtemps avec soi-même sur un vélo. Même avec un e-road.

Je peux vous dire aussi que mes clients qui en utilisent déjà régulièrement rentrent “bien cuits” comme avant d’être passés à l’électrique. Mais en ayant pris beaucoup de plaisir et en ayant fait des circuits qui ne leur étaient pas ou plus accessibles.

Et n’oublions pas qu’en France l’assistance est liée au pédalage. Pas de force exercée sur les pédales égal pas d’assistance!!

Pour moi comme pour mes clients, ce qui compte dans le vélo c’est de pouvoir rouler et prendre du plaisir en le pratiquant. Les e-roads sont une réelle solution pour beaucoup, surtout dans notre région très montagneuse.

  • Qui adopte l'e-road aujourd'hui ? Que recherchent-ils ?

Pour l’instant, tous mes clients ayant opté pour un e-road, l’ont fait pour palier un manque ou une baisse de condition physique qui ne leur permettait plus de pratiquer le vélo de route en prenant du plaisir.

Il est à noter que pour les clients d’e-VTT ou de VAE urbain, l’approche est différente et beaucoup plus variée car chacun a son objectif. Certain n’auraient même jamais fait de vélo sans assistance.

La démocratisation du VAE a amené beaucoup de nouveaux pratiquants, que ce soit avec une pratique sportive ou beaucoup plus douce.

Et maintenant, grâce à vous, arrive enfin la pratique de la compétition sur route. Bien après le VTT …..

  • Tu crées une des premières équipes d'e-road racing au monde. Qu'est-ce qui te motive à te lancer dans cette aventure ?

L’amour de la compétition et le challenge de se lancer dans un type de compétition totalement nouveau.

J’ai tout de suite adoré votre projet. Et je suis très content de pouvoir y apporter ma petite contribution.

Et c’est une extraordinaire opportunité de prouver aux sceptiques, encore très nombreux, que l’e-road est un vrai sport.

  • Quels sont les potentiels de ce nouveau sport selon toi ?

Je pense que le potentiel est gigantesque. Aujourd’hui personne n’est réellement capable de quantifier le boom du e-road dans les prochaines années, mais je pense que dans une dizaine d’années cela représentera au moins un tiers des pratiquants loisirs et sportifs dans notre région. Et la très grande majorité des ventes de vélos à plus de 2500 euros.

  • Quels sont les enjeux rencontrés dans cette création ?

En ce qui me concerne, ils sont multiples:

  1. le premier, bien évidemment purement mercantile. Comme je l’ai expliqué plus tôt, il aura ceux qui ont su prendre le tournant du e-bike et les autres. Il est donc primordial de ne pas rater le train de la commercialisation des e-road dans la région.
  2. de toucher de nouveaux clients via le salon
  3. le challenge et l'adrénaline de monter un team éphémère dans un domaine où tout est à créer et tout ce que cela entraîne. Le fait de trouver un coureur performant en vélo musculaire qui adhère au projet (ce qui n’est pas si simple), de trouver les hommes qui ont des compétences complémentaires afin de mettre en place une stratégie tenant compte des données techniques du vélo, des capacités physiques du cycliste et de la typologie du parcours.
  4. et tout simplement le plaisir de travailler sur un projet pionnier qui représente une partie importante de l’évolution future du sport cycliste
  • Est-il facile de trouver des cyclistes pour relever ce nouveau défi ?

En fait c’est très compliqué!

La principale difficulté est que les cyclistes étant performants sur une course de 180 kms avec 4000 mètres de dénivelé positif sont globalement encore très réfractaires au concept e-road et représentent le profil type des personnes pensant que c’est un vélo de “tricheur”.

De plus, ces coureurs sont généralement en phase de coupure dans leur préparation à cette époque de l’année (mi-octobre).

 J’ai eu la chance de rencontrer un coureur performant, ouvert d’esprit et qui a adhéré au projet.

On est fin juillet, et je peux dire que le projet est bien lancé. L’équipe prend forme. On a un coureur performant, un bon vélo et une équipe gonflée à bloc pour jouer la gagne.

Je vous présenterai l’équipe un petit peu plus tard car c’est trop tôt pour vous communiquer ces informations.

Cycling on twilight time at mountain beach view
  • Quels sont tes objectifs pour ce premier Grand Prix ?

Il est super simple : LA GAGNE, et prendre un maximum de plaisir avec l’équipe. Car ne l’oublions pas, cela reste un projet d’équipe.

  • Quelle stratégie mets-tu en place pour y arriver ?

Joker ! Pour l’instant je ne souhaite pas trop donner d’information sur le sujet mais il y a énormément de leviers et paramètres pouvant intervenir notamment sur la gestion de la batterie, la tactique de course…..

  • Faut-il vraiment s’entraîner pour une course de vélos électriques ?

C’est indiscutable, cela reste du vélo. Si vous n’avez rien dans les cuisses vous ne pourrez pas compter uniquement sur l’assistance du moteur pour être performant.

  • Tu connais déjà bien le circuit, quels sont ses difficultés majeures selon toi ?

Faire  deux fois l'ascension du relais du chat est déjà une vraie difficulté majeure de haut niveau. Ensuite la distance très importante et qui ne pourra pas être gérée totalement avec l’assistance. Mais il ne faut pas oublier la grande partie du circuit en descente et la longue partie roulante qui se fera à la pédale car les vitesses atteintes sur cette partie du circuit seront supérieures à la zone de travail de l’assistance.

Même avec des e-roads c’est un circuit très dur et qui couronnera forcément un coureur de très bon niveau.

  • On prépare une série d'épreuves pour 2020, est-ce qu'on peut compter sur toi et ton équipe pour relever le défi ?

Si l’équipe est partante, ce sera avec grand plaisir.

 

On a hâte de voir tes photos d'entraînement cet été et d'assister au grand jour le 19 octobre prochain. On te souhaite beaucoup de plaisir et que les meilleurs gagnent !

 

EP pour Vital Coach Events

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *