LES 5 TECHNIQUES POUR ATTEINDRE VOS OBJECTIFS

LES 5 TECHNIQUES POUR ATTEINDRE VOS OBJECTIFS  !

Tout le monde a des objectifs, mais tout le monde ne les atteint pas. L’une des solutions pour passer de la première catégorie à la seconde réside dans la manière de les construire et de se les fixer.

Dans cet article je vais vous proposer  5 méthodes pour formuler efficacement vos objectifs. Ces techniques vous  permettront  de  vous  motiver  davantage,  de   persévérer  dans  le  temps  et  d’améliorer  significativement  vos  performances. Vous trouverez en fin d’article deux exemples concrets.

Évidemment, comme pour les articles précédents, l’accompagnement en préparation mentale ne se résume pas à ces  quelques  lignes ;  si  vous  désirez  aller  plus  loin  il  sera  nécessaire  de  vous  rapprocher  d’un  préparateur  mental  professionnel.

POSITIVEZ  !

Avant toute chose, la première règle à respecter est de TOUJOURS FORMULER VOS OBJECTIFS POSITIVEMENT  : évitez  les «  ne pas perdre  », « éviter de tomber  »...  (en utilisant le verbe « éviter  » et des verbes connotés négativement  je  montre justement tout ce qu’il ne faut pas faire  ).

Privilégiez  plutôt  les verbes qui montrent l’action à réaliser  « pédaler pour garder l’équilibre  », «  regarder devant  pour aller au bon endroit  ». Cette  nuance a l’air infime mais elle entraîne  pourtant des changements radicaux dans  notre façon d’aborder les défis, de transmettre un message, de donner une consigne… et je dirai même plus largement  de voir la vie.

1 ) Vos objectifs doivent être SPECIFIQUES, il faut être le plus précis possible sur la pratique et le contexte :

- Quelle pratique, quelle compétition, quelle catégorie… ?

2 ) Vos objectifs doivent être MESURABLES, cela vous permettra de savoir si vous êtes « dans les clous  »  :

-  Définir des temps de passages aux endroits clés

-  Définir une puissance à développer dans certaines portions

-  Définir une fréquence cardiaque moyenne à maintenir

3 ) Vos objectifs doivent être orientés vers l’ACTION, ce que l’on appelle des « objectifs de maîtrise  » (à l’inverse des  objectifs de « résultats  »)  :

-  Maintenir une fréquence de pédalage fluide

- Adopter un rythme de respiration adapté au relief

-  Préciser les différentes positions des mains sur le guidon à avoir en fonction des portions du parcours

4 ) Vos objectifs doivent être EXIGEANTS MAIS REALISTES  :

- Trop exigeants, vous échouerez et serez tenter d’abandonner plus rapidement en vous confrontant à vos limites .

- Trop faciles, vous risquez d’abandonner par manque de motivation, stimulation, ou de ne pas atteindre vos objectifs  par manque d’investissement et de concentration.

-  Vos  objectifs doivent  donc  représenter un challenge par rapport à vos ressources mais vous devez vous sentir en  capacité de le réaliser en exprimant 100% de votre potentiel.

5 ) Vos objectifs doivent être définis dans le TEMPS  :

-  Il faut définir son planning d’entraînement en fonction de la date de la compétition pour être prêt le jour-J.

- La notion de temps est d’ailleurs essentielle dans l’élaboration de vos objectifs  : je vous propose de définir un objectif  à long terme (3 ou 5 ans), un objectif à moyen terme (1 an) et un objectif à court terme (pour les prochains mois).

Voici un exemple concret pour  un cycliste souhaitant participer  au  Road E-Bike Grand Prix, compétition de vélo de  course à assistance électrique.  Son objectif à court terme  (dans 2 mois à la rédaction de cet article)  pourrait être le  suivant  :

(5 - TEMPS) Ce sera le Samedi  19 Octobre 2019

(4 –  EXIGEANT MAIS REALISTE)  Imaginons que le sportif ait choisi le parcours «  Demi Grand-Prix  »  en fonction de ses  capacités

(1 – SPECIFIQUE) 82 kms, 2058m de dénivelé positif et batterie de 500 Wh.

(2 MESURABLE)  Etre au Relais du Mont du Chat en « …. H …. Min  » avec une fréquence cardiaque moyenne de « …….  Bpm  »

(3 – orienté vers l’ACTION)  « Garder les mains en bas du guidon, une position aérodynamique  et un pédalage fluide  jusqu’à l’entame du col.  Relancer en danseuse le plus tard possible et uniquement sur 20 mètres en sortie d’épingle,  puis se rasseoir et adopter une respiration la plus calme possible »

D’ici là,  il peut se fixer des objectifs personnels à chaque séance d’entraînement  (très court terme). Les informations  présentées ci-dessous sont simplement données à titre d’exemple et n’ont pas vocation à être reproduites réellement  :  «  Mardi  soir  je  vais  faire  une  séance  d’1h  (5 –  TEMPS)  de  fractionner  en  VTT  en  forêt  sur  un  terrain  souple  (1  –  SPECIFIQUE).  »

«  Il faut que je fasse 3 séries de 8 côtes de 30m à …..% de puissance ou alors en …….secondes. Avec 2 minutes de repos  actif entre chaque côtes (descente sans produire d’effort) et 4 minutes de repos complet entre chaque série (marche lente et maîtrise de la respiration)  (2 –  MESURABLE)  »

« Je veillerai à rester assis sur le vélo pour le plus grand nombre de séries et à ralentir ma respiration entre chaque  effort.  »  (3 – ACTION).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *